Guyanne

Soyez informé des nouvelles vidéos mises en ligne:     

Une vidéo du Comité Départemental du Tourisme

La Guyanne

La Guyane jouit, grâce au soutien de la métropole et aux subventions européennes, d'un niveau de vie plus élevé que ses voisins sud-américains. Mais le taux de chômage dépasse les 20 %, l’économie est peu diversifiée, dépendante du soutien de la métropole et des activités aérospatiales. La filière spatiale continue en effet d'exercer un rôle moteur sur l’ensemble de l’économie guyanaise. Le Centre spatial guyanais contribue à la richesse guyanaise à hauteur de 15 % du PIB. Générateur d'emplois directs et indirects, c'est le plus gros employeur local. Il est un acteur de l’innovation technologique, de la politique industrielle, du développement économique et social de la Guyane. Activités dominantes, les secteurs du bâtiment et des transports profitent des bons chiffres de croissance du département. Dans le secteur secondaire toujours, signalons l'extraction de l'or. Depuis quelques années, pour diversifier ses ressources, la Guyane mise sur le tourisme, un secteur en plein essor, qui représente aujourd'hui 9 % du PIB. Le nombre de touristes a progressé de plus de 60 % en moins de 15 ans. On recence aujourd'hui près de 100 000 touristes par an. La Guyane se positionne sur l'écotourisme, un tourisme vert et nature, mais axe aussi ses efforts sur le tourisme scientifique et d'affaires (avec le Centre spatial guyanais) Texte à compléter

Le patrimoine touristique de la Guyanne

Une terre française en Amérique du Sud, l'Amazonie française ! La Guyane n’en est pas à un paradoxe près. Ici, les vestiges historiques du bagne sont voisins d’un centre spatial ultramoderne d’où décolle la fusée Ariane, fleuron de l’industrie européenne. Amérindiens, Noirs Marrons et Hmongs se côtoient en Guyane au beau milieu d’un formidable patchwork ethnique, tissé par les vagues d’immigration successives qui ont forgé la richesse humaine du département. La Guyane, celle que l’on surnommait « l’enfer vert », abrite dans l’écrin de sa forêt équatoriale des trésors naturels relativement faciles d’accès, pour peu qu’on loue les services d’un guide initié à ses secrets. La diversité de la faune et la flore guyanaises font d’ailleurs de cette terre une destination « nature » privilégiée. La légende situait l’Eldorado quelque part en Guyane. Si cela n’a pas été vérifié, les voyageurs, eux, trouveront sans doute un peu là-bas leur version du mythe : une terre d’aventure, de nature, de culture et de modernité. Texte à compléter

La Guyanne sur Googlemaps

Les commentaires sont les bienvenus. Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à commenter cette vidéo et son article associé.

Les commentaires sont les bienvenus. Postez le votre :

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.